Nous ne connaissons les mathématiques égyptiennes que par un petit nombre de documents :  

- Le papyrus de Rhind du British Museum,
N°10057  et N°10058. Ayant subi quelques avatars il est en deux parties et porte ce nom pour avoir été trouvé par un Écossais Henri Rhind. Ce papyrus contient 87 problèmes concernant des cas particuliers et nous pensons que ce genre de papyrus était destiné aux scribes.  
- Le papyrus de Moscou contient 25 problèmes.  
Ces deux papyrus appartiennent à la même Période Intermédiaire située entre le Moyen et le Nouvel Empire.  
- Le Papyrus de Kahun plus récent.
- Le papyrus de Berlin N°6919, relativement restreint.  
- Le papyrus d'Akhmin, byzantin, au musée du Caire N°10758.  
-Quelques tables d'Ilahoum concernant le salaire des prêtres et où il fallait utiliser le calcul.  
-Des rouleaux de cuir au British Museum, N°10250.
- Le papyrus d'Anastasi, également restreint.  
- Les ostraca, tombe de Senmout N°153. Les ostraca servaient de brouillon, c'est ainsi que quelques exemples de calcul et de géométrie nous dont parvenus jusqu'à nous.
 

Ces quelques renseignements donnés par les textes sont heureusement complétés par les monuments, les objets, des faits de civilisation. Construire une pyramide, un temple avec ses colonnes et ses obélisques, mesurer la superficie d'un champ, répartir les biens de consommation…etc. nécessitait une conscience des mathématiques.
Les anciens Égyptiens utilisaient pour compter un système numérique décimal. Dans les textes ils employaient presque toujours les chiffres pour écrire les nombres. Le nom des nombres est très rarement mentionné, mais ils existaient.

Le zéro n'est désigné par aucun signe, mais certains scribes calculateurs laissaient un espace vide à  l'endroit ou manque une puissance de dix.

Exemple : 405 pouvait s'écrire : 

Les signes désignant les chiffres égyptiens sont :  

 

L'unité est une barrette

 

La dizaine est une sorte de pont medjou

 

La centaine est la corde enroulée chet  

 

Mille est le lotus kha

 

10 000 est représenté par le doigt djeba  

 

100 000 est représenté par le têtard hefen

 

Le million est exprimé par un personnage aux bras levés  

Le personnage aux bras levés ne signifie pas forcément le million mais une infinité, tout comme le têtard indique un nombre considérable.


Exemple : 1589 s'écrira

1000 = 

500 = 

80 =

9 =


exemple : 1233 s'écrira

1000 = 

200 =

30 =  

3 =

Ces blocs comportent une série de nombres liés à des offrandes à réaliser.
Nombres.
Nombres.
Nombres.
Nombres.
450
59
48
3
89