Cet ouvrage est le fruit d’une entreprise collective menée à bien par les membres de l’Association « Les Amis de l’Égypte ancienne ». Cette association s’est naturellement intéressée, dès sa création, à la momie conservée au Muséum d’Histoire naturelle de Perpignan. L’une des ambitions des participants au cours de langue égyptienne et d’écriture hiéroglyphique, organisé par l’association sous la conduite de Nadine Guilhou, fut, très vite, de parvenir à déchiffrer les textes inscrits sur le sarcophage, dont Guy Bessières, président de l’association, avait effectué un relevé.

Ce fut chose faite quelques années plus tard. Parallèlement, plusieurs membres de l’association s’attachaient, en fonction de leurs goûts, de leur sensibilité et de leurs compétences, à approfondir des points particuliers de civilisation soulevés par l’étude du sarcophage. Entre temps, Annie Perraud, du CHU Guy de Chauliac, Montpellier, entreprenait, dans le cadre d’un mémoire de maîtrise, puis d’un DEA à l’Université Paul-Valéry, une étude médicale de la momie – scanner, radiographie, endoscopie – à laquelle fut associé Henri Domenech, dans le cadre d’un mémoire d’odontologie légale. À cette occasion, des prélèvements furent effectués en vue de l’identification des résines et produits de momification, du matériel humain, des étoffes et du bois du sarcophage, confiés à Catherine Vieillecazes. Il fut également possible de refermer, le temps de quelques photographies, le sarcophage, tel qu’il devait l’être à l’origine. C’est alors que nous eûmes la surprise de voir que, si la planchette de momie s’adaptait parfaitement à l’intérieur du sarcophage, il n’en était pas de même pour le couvercle, dont la forme et les dimensions ne coïncidaient visiblement pas avec celles de la cuve. Tous les éléments étaient alors réunis pour mener à bien une étude complète de cet ensemble funéraire.

Elle est ce que les participants ont souhaité qu’elle fût : menée de façon rigoureuse et scientifique, et conforme aux normes suivies par ce type de publications ; mais aussi accessible à tous, et répondant à des interrogations que les égyptologues ne se posent plus, précisant des points de civilisation, donnant des références et des éléments de comparaison. Pour des raisons de clarté, ces excursus, lorsqu’ils interviennent dans le texte, sont écrits en retrait et dans une police et un corps différents, afin de permettre une lecture suivie de la description du sarcophage ou, au contraire, de s’attarder, selon le choix de chacun, sur les explications que nécessite le propos. On s’est efforcé, enfin, d’illustrer abondamment l’ouvrage afin de faciliter la description, mais aussi de faire ressortir l’intérêt et la beauté de ce sarcophage dont s’enorgueillit à juste titre le Musée d’Histoire naturelle de Perpignan.

Tout ceci constitue une première partie, qui s’attache surtout à analyser le décor du sarcophage, à l’expliquer, et à le replacer dans le temps et dans le milieu qui l’a vu naître. À cela fait suite, en deuxième partie, l’étude d’Annie Perraud, qui concerne essentiellement la momie du dernier occupant du cercueil. Au risque de redites, nous avons délibérément conservé les propos concernant l’arrivée du sarcophage au musée, la brève description du sarcophage et l’identité du personnage afin de garder à l’ensemble son unité et sa cohérence et de ne pas interrompre le cours de la démonstration. Autant de regards croisés et complémentaires pour tenter de répondre aux multiples interrogations que suscitent cet objet et celui qu’il renferme, puisque l’histoire a fait que, par-delà les millénaires, nos chemins se rencontrent.

Nous ne saurions terminer sans dire que cette étude a été rendue possible grâce à la disponibilité de Monsieur Robert Bourgat, Conservateur du Muséum, qui a tout mis en œuvre pour faciliter notre tâche. Qu’il reçoive ici nos remerciements les plus chaleureux. 

Nadine Guilhou

Le prix de vente public de l'ouvrage dans les librairies est fixé à 23 €.
Par commande directe à l'association le prix est de 20 € (ce prix comprend également les frais postaux)
Chèque au nom de "Association les Amis de l'Egypte Ancienne".
Adresse : Association les Amis de l'Egypte Ancienne. 48, rue du Refuge. 66240 SAINT ESTEVE
L'ouvrage est aussi disponible à Perpignan:
          - à la librairie Torcatis, 10 rue Mailly à Perpignan
          - à la librairie Privat, 10 rue du docteur Pous à Perpignan
          - à la librairie Catalane, 7 place Jean Payra à Perpignan
          - à la FNAC, place Catalogne à Perpignan

L'ouvrage est aussi disponible à Paris :
          - à la librairie Cybèle, 65 bis rue Galande 75005 Paris

 
Couverture de la publication
268 pages
40 pages de photos couleurs
Retour vers la page d'accueil