Les conférences, le séminaire et le colloque se déroulent  dans une des salles prêtées gracieusement par la Municipalité de Saint Estève.

Voir plan pour rejoindre la salle Jean JAURÈS. Vers la salle Jean JAURES
Voir plan pour rejoindre la salle Méditerranée et la salle ses Aînés.
Vers la salle des Aînés et la salle Méditerranée
Voir plan pour rejoindre la Maison des Associations Vers la Maison des Associations
La vidéothèque et la bibliothèque  fonctionnent le jour des conférences

Voir les anciennes conférences.Vers les anciennes conférences

La publication sur la momie du Muséum de Perpignan est disponible, Voir les modalités de son acquisition
Vers les liens
Vers les liens
 
Dates retenues pour 2022

 

   Samedi 24 septembre à la salle Méditerranée nous recevrons monsieur Bernard MATHIEU, Professeur d'Egyptologie, ancien Directeur de l'I.F.A.O.

 La jouvencelle et le crocodile. Quelques autobiographies de l’Égypte tardive

C’est par le biais de l’autobiographie, genre majeur qui traverse l’ensemble de l’histoire pharaonique, depuis l’Ancien Empire jusqu’à l’époque ptolémaïque, que le défunt s’adressait aux générations futures pour leur transmettre son expérience de vie, souvent idéalisée, mais aussi pour leur promettre soutien et protection depuis l’au-delà. Il attendait en retour l’accomplissement du culte funéraire et la perpétuation du souvenir de son nom. Les périodes tardives ont livré quelques autobiographies remarquables, injustement méconnues, qui reflètent parfois de manière à la fois savante et originale la mixité culturelle consécutive à la présence grecque au pays des pharaons.

Vers l'affiche  L'Atlantide : un mythe de l'Egypte antique ?

   Samedi 15 octobre à la salle Méditerranée nous recevrons madame Laure BAZIN, Docteur en égyptologie.

Quel bain pour Cléopâtre ?
Cosmétiques, soins du corps et parfums dans l’Égypte ancienne

Cléopâtre dans son bain… Un cliché remontant à d’antiques rumeurs, utilisé depuis le XXème siècle dans la publicité, les films hollywoodiens et même la bande-dessinée, qui concentre en lui une grande part de l’imaginaire occidental relatif à un idéal de beauté égyptienne. Pourtant, cette image stéréotypée recèle une part de vérité puisque la dernière reine d’Égypte serait l’auteur d’un traité sur les cosmétiques. Bien plus, fards et onguents parfumés trouvent sur les rives du Nil l’une de leurs plus anciennes utilisations. Du reste, dans les conventions de représentation d’époque pharaonique, l’apparence, grâce à l’utilisation des cosmétiques et les soins apportés au corps, fait pleinement partie du processus de construction sociale de l’identité. Ainsi, outre leur aspect esthétique, les fards comportent un aspect médical et magique tandis que coiffures et perruques révèlent souvent le statut social ou la fonction d’un individu.

Vers l'affiche Quel bain pour Cléopâtre ? Cosmétiques, soins du corps et parfums dans l’Égypte ancienne

   Samedi 19 novembre à la salle Méditerranée nous recevrons madame Mallaury GUIGNER, Doctorante contractuelle en égyptologie. Université Paul Valéry Montpellier III.

 Les temples solaires de la Vème dynastie : entre architecture et religion.

 
Les rois de la Vème dynastie sont nommés les "Fils du Soleil", car les six premiers rois ont fait ériger des temples dits "solaires" en raison de leur architecture et de leurs noms liés au dieu Rê. Bien qu'il n'existe que peu de traces archéologiques, les données épigraphiques représentent une source d'information essentielle sur le rôle socio-politique des temples solaires de la Vème dynastie.
Vers l'affiche  Les temples solaires de la Vème dynastie : entre architecture et religion.