Le dieu Bès au musée d'Ullastret en Catalogne
Voir le site : https://visitmuseum.gencat.cat/fr/museu-d-arqueologia-de-catalunya-ullastret

Le village ibérique du puy de Sant Andreu d'Ullastret est le plus grand de Catalogne.
 

On considère qu'il a été une véritable ville, la capitale de la tribu ibérique que les anciens auteurs appelaient indiketes.
 
. Le premier village ibérique d’Ullastret remonte à la première moitié du vie siècle av. J.-C, bien que la zone ait été associée à des colonies antérieures, du premier âge du fer.
 
Il s'agit d'un village édifié sur un promontoire et ceint d’une grande muraille, d’où on pouvait contrôler tout le paysage environnant.
 

Le village fait partie d'un plus vaste ensemble archéologique de l'époque ibérique, dont nous connaissons un autre village, une nécropole et une série de petites colonies dispersées sur tout le territoire.

Une citerne qui récupérait l'eau des toits.
Croquis du village.
Silos et une vue sur la plaine.
Silos et une vue sur la plaine.
Silos, maisons et une vue sur la plaine.

La visite du site ibérique d'Ullastret se poursuit par une visite du musée, qui présente les vestiges archéologiques les plus remarquables de l'ensemble archéologique.

Le musée explique la culture ibérique dans le nord-est de la Catalogne, au travers des fouilles de deux colonies ibériques qui composent le site archéologique d'Ullastret, du puy de Sant Andreu et de l’Illa d’en Reixac, et la nécropole du puy de Serra dans la Serra de Daró.
L'exposition des objets et des découvertes de ces sites s'organise autour de deux types de vitrines-panneaux : les premières donnent des informations générales sur la chronologie, le paléo-environnement, la formation et les caractéristiques de la culture ibérique ; les secondes abordent des sujets monographiques tels que le commerce, les croyances religieuses, les rites funéraires, l'urbanisme et l'économie.
Salle du musée.
Décoration sur un vase.
Terre cuite représentant le dieu Bès sous les traits d’un nain barbu d'aspect grotesque, vu de face, avec une main levée tirant la langue et portant un court jupon.
 
Celui-ci porte un panache sur la tête, et il a conservé son décor.
 
Il devait porter un panache sur la tête, qui n'a pas été conservé, et il était sans doute entièrement revêtu d’un décor polychrome.
 
Le dieu Bès, divinité qui gagna de l'importance au panthéon égyptien au fil du temps, fut adoptée par les Phéniciens qui la répandirent dans toute la Méditerranée.
 
Le dieu Bès est une divinité qui protégeait la maison et ses habitants en général, en particulier les femmes enceintes et ceux qui y dormaient.
 
Un sphinx.
Photo d'une pièce retrouvée à Ibiza, l'île du dieu Bès.
Deux figurines du dieu Bès en terre cuite.
Le dieu Bès.
Le dieu Bès.
Le dieu Bès.
Le dieu Bès.
Musées et
expositions

Musées et expositons
Vers les liens
Vers les liens
Vers les images
Vers les images