Textes des Litanies de Rê.
"Les litanies de Rê", appelées également "Litanies du Soleil"Adoration de Rê à son coucher, qui portent comme titre" Livre de prier Rê à l'Occident", décrivent les soixante quinze formes de manifestation de la divinité solaire. On les trouve dans plusieurs tombes de la Vallée des Rois. Cette composition religieuse du Nouvel Empire n'est pas vraiment un texte funéraire mais un guide pour les 75 formes du soleil que prend Rê. Cette composition cherche à établir une égalité entre le roi mort et le ba du dieu Soleil. Les textes nous disent que Rê et Osiris sont réunis en un même être, Rê est le ba et Osiris le corps. Cette composition est présente dans la tombe de la reine Néfertari.
Dans la tombe de Néfertari.
Il s'agit de la forme nocturne du soleil, ce que confirme le nom 
"Rê" à droite à côté de la tête, mais qui est également Osiris serré dans son linceul, et veillé par les deux déesses Isis et Nephthys.
La fusion nocturne de l'essence des deux dieux est confirmée par ce texte double : "Osiris repose en Rê" (gauche) et "Rê repose en Osiris" (droite). 
Litanies de Rê avec une suite de cartouches alternés au deux noms de Séthi.
Litanies de Rê avec une suite de cartouches alternés au deux noms de Séthi : Men-Maât-Rê = la justice de Rê demeure et Séthi mery en Ptah = celui de Seth aimé de Ptah.
Cartouche de Séthi avec la représentation de Seth sur un bloc du temple de Karnak.
Seth, s'il ne figure pas dans les cartouches du roi dans la tombe, ne pourra ainsi porter "atteinte" au roi.
Le plafond est décoré de vautours aux ailes déployées.
Un des plus anciens insignes royaux que portaient les reines est la «dépouille» du vautour dont elles étaient coiffées. Les ailes et le corps de l'oiseau étaient étendus sur une calotte étroitement ajustée, et la tête saillait devant. La reine Néfertari dans sa tombe. Mout pouvait être représentée comme un vautour, et son nom signifie, la "mère". Les vautours sur le plafond protégeaient le défunt comme une mère protège, et donne naissance, à son enfant.
De chaque côté des vautours nous avons une bande sur fond jaune (or) peinte de hiéroglyphes.
Les formes du soleil des Litanies de Rê, dans la descenderie B qui conduit au deuxième couloir C.
La descenderie comporte de chaque côté une banquette qui conduit à un couloir qui précède le puits (D).
Plan de la tombe.
La descenderie B, comporte de chaque côté une banquette et elle possède un escalier qui conduit au couloir C qui précède le puits.
Litanies de Rê sur le passage du premier couloir qui conduit à la descenderie.
Les 75 formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les 75 formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les 75 formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Le scarabée poussant le soleil du matin.
Sur le mur de retour nous trouvons deux représentations du signe tit, ou nœud d'Isis.
Sur le côté opposé nous avons deux représentations du pilier djed.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
La forme du soleil, en rouge, crache du feu.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B, avec une des formes représentée par le scarabée poussant le disque solaire renaissant.
Une représentation du soleil représente le ka de celui-ci.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê dans la descenderie B.
Maât au ailes déployées sur l'architrave qui conduit au deuxième au couloir (C) qui précède le puits.
Maât au ailes déployées sur le passage qui conduit au couloir qui précède le puits.
Maât au ailes déployées sur le passage qui conduit au couloir qui précède le puits.
La déesse Maât protège les cartouches du roi qui symbolisent le roi lui-même.
Les  75 formes du soleil dans les Litanies de Rê.
A gauche deux représentations d'un pilier djed, qui fait référence au dieu Osiris, et sur l'autre côté deux représentations du signe tit, qui lui fait référence à Isis.
Le roi, qui est Horus, passera entre ses "parents", Isis et Osiris. Les scènes sous les banquettes sont seulement dessinées.
Les formes du soleil dans les Litanies de Rê et les cartouches du roi posés sur le signe de l'or.
Au-dessus des cartouches, sur celui de gauche : fils de Rê et sur celui de droite : Osiris roi d'Egypte.
La déesse Maât protège les cartouches du roi, posés sur le signe de l'or.
Les scènes de la descenderie sont ici tracées en noir.
De chaque côté de l'architrave nous avons deux représentations du dieu Anubis couché sur une chapelle, tourné vers l'entrée pour accueillir le roi défunt.
Dans la descenderie (B) les scènes, sous les banquettes, sont seulement tracées.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Isis.
Anubis est accompagné du flagellum et son cou porte une écharpe protectrice, qui était généralement de couleur rouge.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Nephthys.
Le dieu Anubis.
Noter les corrections apportées sur le texte : en exemple l'oreille du lièvre.
Inpw = Anubis.
Textes de la descenderie.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Nephthys.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Nephthys.
La déesse Nephthys.
La déesse Nephthys.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Isis.
La déesse Isis a été gravée mais pas sa coiffe qui sert à écrire son nom.
Le dieu Anubis couché sur une chapelle avec au-dessous la déesse Nephthys.
La déesse Nephthys, comme pour Isis, a été gravée mais pas sa coiffe, qui sert à écrire son nom.
Le deuxième couloir C gravé du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir C gravé du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir à partir de Séthi Ier et jusqu'à Ramsès III est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le deuxième couloir.
Le deuxième couloir est consacré aux 4ème et 5ème heures du Livre de l'Amdouat.
Le Livre de l'Amdouat représente l'ensemble des textes funéraires royaux. Divisé en 12 heures, il décrit ce qu'il y a dans l'au-delà et fournit au défunt les clés qui lui permettront de franchir, à bord de la barque solaire, les 12 régions du monde infernal qui se dresseront devant lui au cours de son retour vers la lumière. Ce voyage dans le monde inférieur est un reflet de la course nocturne du soleil. Pour les anciens Egyptien la journée était composée de 24 heures : 12 heures du jour et 12 heures nocturnes, ceci sans tenir compte de la réalité journalière des différentes saisons.