Les conférences, le séminaire et le colloque se déroulent  dans une des salles prêtées gracieusement par la Municipalité de Saint Estève.

Voir plan pour rejoindre la salle Jean JAURÈS. Vers la salle Jean JAURES
Voir plan pour rejoindre la salle Méditerranée et la salle ses Aînés.
Vers la salle des Aînés et la salle Méditerranée
Voir plan pour rejoindre la Maison des Associations Vers la Maison des Associations
La vidéothèque et la bibliothèque  fonctionnent le jour des conférences

Voir les anciennes conférences.Vers les anciennes conférences

La publication sur la momie du Muséum de Perpignan est disponible, Voir les modalités de son acquisition
Vers les liens
Vers les liens
 
Dates retenues pour 2024
 
 

Conférences à 17 H à la Salle Méditerranée

 
 
- Samedi 2 mars nous recevrons madame Florence QUENTIN, Diplômée d’égyptologie. Montpellier-III, Paris-IV-Sorbonne

Le temple égyptien

Comprendre l’architecture et les fonctions du temple égyptien

Pour les Égyptiens, le temple, dit « maison du dieu », reflétait le cosmos tout entier : les cultes qui y étaient rendus entendaient maintenir l’équilibre de l’environnement humain afin d’échapper aux forces nuisibles du chaos originel, à jamais menaçantes. 

La structure architecturale du temple formalisait le monde idéal des dieux : elle fut conçue pour que se déroule un service quotidien d’offrandes, à travers la répétition des rites, afin que les divinités du lieu se manifestent à l’intérieur du naos. Mais aussi pour permettre leur sortie en procession dans le monde terrestre afin d’apparaitre au peuple lors des grandes fêtes collectives.

-De quelle manière le temple était-il conçu pour être « la maison » que les divinités venaient habiter ?

 - Quelle est la signification et la fonction des obélisques, pylônes, statues, cour, salle hypostyle, naos ?

-Que sait-on des cultes qui s’y déroulaient ? Des prêtres et prêtresses qui servaient les divinités, les « éveillaient » et les réjouissaient par des offrandes, la récitation d’hymnes, des chants et de la musique ?

-Comment les Égyptiens participaient-ils aux grandes processions publiques, lorsque les barques divines quittaient l’obscurité du temple ?

Vers l'affiche  Le temple égyptien

 
- Samedi 6 avril nous recevrons madame Laure BAZIN, Docteur en égyptologie

Le Fayoum

De la Vallée des Baleines aux ateliers de potiers

Le gouvernorat du Fayoum constitue un lieu singulier en Égypte, encore relativement préservé du tourisme de masse. Cette grande dépression fertile, située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de la région du Caire, se distingue à la fois de la vallée et du réseau d’oasis du désert libyque. Au sud du lac Qaroun, autrefois Moéris, créé par l’ensablement d’un bras naturel du Nil actuellement nommé Bahr Youssef, se déploie l’une des plus importantes régions agricoles du pays depuis le Moyen Empire. Si son nom est traditionnellement associé au dieu Sobek dont les crocodiles peuplaient abondamment la zone et aux fameux « portraits » d’époque romaine, le Fayoum recèle bien d’autres particularités, allant des fossiles du Wadi al-Hitan aux cascades du Wadi Rayan en passant par l’artisanatunique des potiers du village de Tunis.

 
Vers l'affiche Le Fayoum. De la Vallée des Baleines aux ateliers de potiers
 
- Samedi 1er juin nous recevrons madame Gwènaëlle RUMELHARD, égyptologue, diplômé de l'Ecole du Louvre, Docteur en égyptologie, et responsable d'un secteur de fouille au Ramesseum qui nous présntera
Le sphinx dans la pensée égyptienne

Le sphinx est une créature fabuleuse incarnant l’une des images les plus populaires de la culture pharaonique. D’où vient cette forme tirée du bestiaire fantastique ? Le sphinx était-il associé au pouvoir politique, au pouvoir religieux ou oscillait-il entre les deux ? En sillonnant les siècles pharaoniques et en nous arrêtant sur des sphinx emblématiques, nous découvrirons les raisons de la présence de cette forme sculpturale proprement égyptienne.

Vers l'affiche Le sphinx dans la pensée égyptienne

- Lundi 10 juin à 18H30 au Théâtre de l'Etang avec les "Rendez-vous de Saint Estève" un Cours d'Education Populaire (CEP) sera présenté par Guy Bessières, Président de l'association "Les Amis de l'Egypte Ancienne"

Sur les pas de Jean François CHAMPOLLION
 
Voir la présentation    De la confusion à la destruction : l’étrange destin du dieu Seth
 
- Samedi 21 septembre nous recevrons monsieur Bernard MATHIEU, Professeur d'égyptologie, ancien Directeur de L'I.F.A.O
 

Des rébellions chez les Pharaons

Loin de l’image conventionnelle d’une société égyptienne monolithique, qui se reproduirait telle qu’en elle-même de règne en règne, les sources laissent apparaitre une histoire dynastique émaillée de troubles, de contestations du pouvoir en place, de révoltes intérieures souvent réprimées, parfois couronnées de succès. La richesse du vocabulaire désignant les opposants politiques est l’un des indices de cette histoire pharaonique où le maintien de l’ordre intérieur et la cohésion d’une société culturellement hétérogène devaient être pour le pouvoir en place une préoccupation majeure.


Voir la présentation Des rébellions chez les Pharaons
 
- Samedi 19 octobre
- Samedi 23 novembre